Guy Minut

1942 - 2009


Guy et Liliane Minut en 2006

__________________

 Guy a vécu sa jeunesse dans le quartier Saint Agne et Empalot.

Il s'est ensuite installé en 1973 à Ramonville Saint Agne.

Guy était ingénieur du CNRS, affecté à L'Université Paul Sabatier.

Il était dans son travail très assidu et ponctuel.
Tous les matins, c'est lui qui ouvrait la porte du service électronique.

Avec son collègue Jean, ils formèrent durant plus de 40 ans une équipe solidaire et collaboraient dans une parfaite entente dans tous les projets de recherche auxquels ils participaient.

Guy était très impliqué dans la vie associative.
Le mercredi, il encadrait, les sorties de ski des enfants du personnel. Il participait aussi activement au club de plongée sous marine.

Il était exemplaire dans les relations avec son entourage, comme dans sa propre famille.

Il s'est beaucoup occupé de l'éducation de ses enfants, Jean Fabien et Jean Christophe.
Il les emmenait aux 4 coins des Pyrénées lorsqu'ils devaient participer à quelque compétition de ski.

Sa petite fille Jade est née en 2001.
Jade était son rayon de soleil.
Guy a essayé de transmettre à Jade l'amour de la mer et de la nature.

Il avait beaucoup d'amis avec qui il pratiquait de nombreux sports, vélo, ski, plongée. Il aimait aussi se retrouver avec ses amis autour d'un verre ou d'une table.

Il y a à peine 1 mois, alors qu'il nous offrait le café, il dit à sa femme "chérie, portes nous des tasses".

Il ne disait pas "Liliane", il disait "chérie" C'est ainsi qu'il parlait à sa femme depuis toujours.
Et quant ils se promenaient le long de la plage de Leucate, je les voyais marcher lui et sa femme en se tenant par le bras.
Ils formaient un couple exemplaire, ils étaient comme deux tourtereaux.

Pendant plus de 20 ans j'ai été aussi un collègue de travail de Guy. Aussi, j'ajouterai, à titre très personnel ceci:
Je ne sais pas si Guy s'intéressait à la religion.
Mais, si Guy devait rendre compte de sa vie à quelque dieu, ou quelque communauté humaine, il ne lui sera pas demandé s'il était croyant, ou s'il allait à la messe le dimanche, mais plutôt ce qu'il a fait de sa vie.
Dans sa vie, Guy a fondé une belle famille,
Il a été l'artisan d'un petit morceau du tissu social.
C'est bien plus beau que tous les fanatismes

Voilà, ces quelques mots pour que Guy reste longtemps dans notre souvenir.

Hubert Biasini, Mardi 17 Mars 2009