CINQUANTENAIRE
 
DE NOTRE PROMOTION
BTS ÉLECTRONIQUE 1961

Salle des Fêtes
Mairie de Ségreville 10 Mai 2011

à l'invitation de notre camarade
Jean Pierre Houl--, Maire

 

Photos, vidéos, puis commentaires sur cette journée

Note: Afin de rendre les noms indétectables par Google, ils sont inscrits sous forme d' image, ou bien abrégés


Merci Jean Escar--  et Maurice Bri-- pour ce beau montage photos avec les noms

 

     

      

     

            

  

       

  

      

        

   

         

 

  

Autres photos sur le lien de Jacques Fabreguett--:

https://picasaweb.google.com/FabreguettesJ/2011Cent202?authkey=Gv1sRgCJyQ6ayCsqSemQE&feat=directlink#

Et aussi le fichier Zip de M Bri-- contenant ses photos :  http://dl.free.fr/m5zsYHem6

___________________________________________________________________________________

Vidéos

http://biasini.free.fr/bts_1961/segreville_fichiers/MVI_1373_1.avi

http://biasini.free.fr/bts_1961/segreville_fichiers/MVI_1373_2.avi

http://biasini.free.fr/bts_1961/segreville_fichiers/MVI_1373_3.avi

_______________________________________________________________________________

Commentaires suite à cette journée

11 05 2011 René Rayna--

Bonjour à tous

C' est avec une grande joie que je viens  remercier tous  les  participants à cette journée qui nous a permis de revivre quelques moments intenses de notre passage à l' N7 ( et si vous rencontrez ceux qui ne sont pas venus dites leur bien qu'ils ont manqué  quelque chose ) . Un hommage particulier aux dames qui ont donné l' impression de s 'etre toujours connues , comme nous , et de vivre ,je pense , une journée mémorable et un grand merci à notre électronicien/fleuriste Jean Louis  Bourg qui a pensé à les gâter !

En espérant que tout le monde est bien rentré et en attendant  les photos de nos reporters , recevez nos amicales bises .

                                                                             Marie Paule -  René

_________________________________________

 

14 05 2011 Jean Dign--

Chers ex condisciples,

Ne comptez pas sur moi pour que je m’inscrive dans le politiquement correct et dresse des louanges aux organisateurs des « Retrouvailles. » D’ailleurs qui sont les organisateurs ? A part René Raynaud, l’inventeur de la chose et Jean-Pierre Houlié notre hôte, j’en soupçonne quelques autres d’avoir œuvré dans l’ombre. Mais peu importe, mon propos est de vous faire part de ma désapprobation : Déjà que l’épreuve était redoutable qui consistait à réveiller de la mémoire des visages et des noms endormis depuis cinquante ans et de les confronter à leur devenu, il a fallu compliquer l’exercice en accouplant aux dits visages celui de leurs épouses totalement inconnues. Bien qu’ayant un peu triché puisque j’avais anticipé la reconnaissance de quelques individus au premier appel de René, j’avoue ne pas avoir totalement digéré l’exercice. J’ai beau m’entraîner tous les jours devant les photos que j’ai prises, le résultat n’est pas satisfaisant. Aussi je lance un appel solennel (ou plus exactement je le confirme) aux organisateurs pour qu’ils renouvellent l’expérience régulièrement. A la longue, même si les souvenirs hésitent encore à se superposer à la réalité, les amitiés qui se sont crées l’autre mardi deviendront notre lien.

Si vous voulez vous entraîner comme moi, voici des photos compressées au minimum (en tout cas je l’espère) pour respecter le souhait d’Hubert Biasi-- mais sur plusieurs envois.

J’attends les vôtres puisque seul Jacques Fabreguett-- en a envoyées.

Jean Dign--

______________________________________________

16 05 2011  Jean Escar--

Cinquante ans, éternelle jeunesse ! Salut bande de jeunes!
J'ai reçu avec plaisir les photos de votre rencontre et compris la chaleur qui a du y régner ! Cela m'a fait prendre encore plus conscience de ce que j'ai perdu en ne participant pas à cette rencontre. Merci pour les témoignages.
Une question cependant me taraude pourquoi n'étais-je pas sur la photo ? Avez vous dans l'une de vos tables rondes évoqué le sujet ? Date et heure de la prise de vue, circonstance de la prise de vue, nom du photographe etc..
 Quelqu'un est-il chargé de faire la numérotation et la liste des noms de ceux qui étaient présents sur au moins les photos de groupe. Pour moi qui n'ai pas pris la peine de me déplacer ( amitié ou jugement par contumace) si j'en rencontre un dans la rue, je risque de passer à coté sans le reconnaître et j'en serais mari ! Vous me direz oui  mais tu ne le sauras jamais. Judicieuse remarque qui me fait quand même avoir envie de vous renommer ! Je me permets pour vous éviter la même bavure ci joint mon moi d'il y a quelques années et mon moi d'aujourd'hui ! Vous constaterez que j'ai pris des couleurs, que ma définition  s'est améliorée et que de ce fait un nombre important de cheveux a disparu !
 
Ceci dit bravo pour ses retrouvailles continuez bien à rigoler ensemble et à me tenir au courant de vos ébats avec ou sans vos épouses préférées. Salut à vous tous et à toutes vos dames, Jean Escar--

___________________________________________________

16 05 2011   Maurice Bri--

Bonsoir,
c'est avec un grand plaisir que j'ai participé à cette journée même si à regret j'ai dû quitter les festivités aux premières notes d'accordéon de notre ami René.
Les badges, bonne idée, m'ont grandement facilité l'identification de chaque présent. Que de visages oubliés.
Je remercie aussi les organisateurs de cet anniversaire avec une mention particulière pour René et le maire de Sègreville.
Les photos qui ont été prises permettront de garder le souvenir de ces retrouvailles.
50 ans c'est loin... mais vite passé ! Nous étions alors dans la vie "active".
Vous trouverez à cette adresse d'un fichier Zip contenant mes photos : http://dl.free.fr/m5zsYHem6

Si certains sont intéressés par l'histoire de la transformation de notre Brevet de Technicien en BTS, vous trouverez ci-joint les arrêtés de 1959 et de 1962.

Au plaisir de vous revoir lors d'une prochaine journée, l'an prochain ?

Bien cordialement à tous et à ces dames bien sympathiques.

Maurice Bri-
______________________________
21 05 2011 Jean Dign--

Bonjour les Bourgs,

J’espère que vous me pardonnerez cette interpellation un peu cavalière (A l’ origine c’était pour me simplifier les choses mais étant donné que je dois m’excuser, le résultat n’est pas rentable.)

Bref, imaginons que je sois absous et voici mon propos :

Si je me suis octroyé ce délai avant d’intervenir ce n’était point pour réfléchir mais parce que je n’aime pas parler sans savoir. Or le goût a besoin d’un renouvellement d’expériences avant de délivrer un diagnostic définitif. Il se trouve que j’ai le résultat : je me suis régalé avec la confiture de rhubarbe, ma femme aussi qui par ailleurs a été très sensible au geste de distribution de petits bouquets de fleurs (Il n’est pas sûr que ceux qui n’avaient pas amené leur compagne comprennent) Je tenais à souligner ce double geste et en remercier les auteurs. Moi qui voyais dans la carrière de Jean-Louis le comportement d’un renégat, presque d’un défroqué, n’oublions pas qu’il a brutalement abandonnée une vocation d’électronicien pour se compromettre dans le commerce des fleurs, je comprends que l’homme a, malgré tout, conservé les qualités de générosité de ses vingt ans. D’ailleurs il a toujours dans le regard ce zeste d’espièglerie bienveillante qu’il affichait déjà au tout début des années soixante.

Je tenais à le souligner devant tous nos camarades.

Merci à vous deux.

_________________________________